Accueil - La dernière revue - L'évangélisation et les Équipes du Rosaire

Retrouvez-nous sur...

retrouvez-nous_facebook  Facebook retrouvez-nous_youtube Youtube

En octobre 2002, le Pape Jean-Paul II a conforté la prière vécue au sein des Equipes du Rosaire : méditation de la Parole de Dieu sous le regard de la Vierge Marie ou “Vivre l’Evangile avec Marie”. Il dit :

“Dans sa simplicité et sa profondeur, le Rosaire de la Vierge Marie reste, même dans le 3e millénaire commençant, une prière d’une grande signification, destinée à porter des fruits de sainteté. […]
“En effet, tout en ayant une caractéristique mariale, le Rosaire est une prière dont le centre est christologique. Dans la sobriété de ses éléments, il concentre en lui la profondeur de tout le message évangélique, dont il est presque un résumé. Avec lui, le peuple chrétien se met à l’école de Marie, pour se laisser introduire dans la contemplation de la beauté du visage du Christ et dans la profondeur de son amour”.
(Le Rosaire de la Vierge Marie, n°1)
Elle les conduit
- à porter l’Evangile aux autres,
- à inviter et accueillir dans l’Equipe,
- à créer de nouvelles Equipes.
En cela, elles sont missionnaires.

La Prière des Equipes du Rosaire

Une Equipe du Rosaire est un petit groupe de personnes qui se retrouvent en deux temps de prière :
- chaque mois : la prière ensemble “à la maison” pour méditer la Parole de Dieu en s’appuyant sur le feuillet mensuel “Le Rosaire en Equipe”.
- chaque jour : la prière personnelle, méditation d’un mystère de la vie de Jésus-Christ en lien avec les autres membres des équipes, grâce au Calendrier d’Equipe.
Le “peu” de prière demandé permet à ceux qui commencent, ou recommencent une vie dans la foi de s’y tenir, d’y être fidèles, soutenus par les autres.

A la maison, pourquoi ?
La maison est le lieu fondamental des Equipes du Rosaire :
- parce qu’il est plus facile d’inviter “chez soi” des personnes qui ne viendraient peut-être pas prier dans une église.
- parce que dans nos maisons, nous pouvons nous accueillir dans la simplicité pour :
• écouter la Parole de Dieu
• approfondir ensemble cette Parole
• nous aider à en vivre
• partager nos joies, nos peines dans la confiance.
Avec Marie, les Equipes du Rosaire veulent vivre ce que dit l’Evangile : Jésus se révèle aussi dans les maisons.
Les Equipes du Rosaire au sein de l’Eglise
Leur lien avec l’Ordre des Prêcheurs :
- par leur co-fondateur, le Père Joseph Eyquem, dominicain.
- par la prière du Rosaire, traditionnellement confiée aux Dominicains par le Saint-Siège
- par la Charte du Mouvement : les aumôniers régionaux, nationaux et internationaux sont dominicains (si l’Ordre est présent dans le pays concerné)
- par la reconnaissance du Mouvement en 1972 par le Maître de l’Ordre des Prêcheurs

Leur lien avec les Evêques :
- au plan national : le Mouvement a été reconnu en 1967 par l’Episcopat français ; il est lié au Secrétariat de l’Apostolat des Laïcs. Il est membre de l’Association des Oeuvres Mariales.
- au plan diocésain : les Equipes du Rosaire sont insérées dans la pastorale du diocèse :
• le responsable diocésain doit être accepté par l’Evêque après présentation par le Mouvement
• le conseil diocésain est reconnu par le Mouvement quand sa composition a été approuvée par l’Evêque
• l’aumônier diocésain, proposé par le Mouvement, doit être nommé par l’Evêque.
- au plan de l’Equipe : il est de la responsabilité des laïcs de créer et d’animer des équipes, après en avoir informé le prêtre du lieu. Il n’est pas nécessaire qu’un prêtre participe à la rencontre mensuelle : le feuillet “Le Rosaire en Equipe” fournit le texte de la prière. Souvent, l’absence d’un prêtre conduit les laïcs à prendre leurs responsabilités et à inviter plus facilement des personnes éloignées de l’Eglise. Par contre, le responsable d’équipe a besoin du prêtre du lieu pour être soutenu, conseillé, et pour bénéficier d’une formation. La responsabilité des laïcs s’enracine dans la grâce du baptême qui leur donne de partager la dignité sacerdotale du Peuple de Dieu.

Ainsi y a-t-il un “sacerdoce commun des fidèles” qui leur donne de prendre part à la catéchèse, à la célébration liturgique et au témoignage apostolique, en conformité avec l’expérience initiale de la communauté de Jérusalem telle que l’évoquent les Actes des Apôtres.
“L’exercice de ces responsabilités par les laïcs se réalise au sein des communautés locales dont il faut reconnaître que c’est en elles et à partir d’elles qu’existe l’Eglise catholique une et unique”.
(Catéchisme de l’Eglise catholique éd.1998 - Guide de lecture chapitre 18)

Dans l’Esprit de Pentecôte, avec Marie, les Equipes du Rosaire participent activement à la mission de l’Eglise.

Share on Facebook